Jane eyre

   
 

Est-il possible d’avoir tant de difficulté à finir un livre mais que cela en soit jouissif pour autant.Jane Eyre est un bouquin avec un peu plus de 500 pages. J’avais la version livre de poche, écrit en tout petit caractère, pour ne pas dire du 8 carrément. Au départ, je me demandais si je réussirais à arriver à la fin de ce livre. Enfin voilà, j’y suis parvenue vu que je vais vous livrer mon ressenti.

Jane Eyre, ce n’est pas juste une belle histoire avec une super héroïne. Non car, Jane n’a rien de ces héroïnes belle, forte, avec un caractère bien trempé. Jane Eyre, n’est pas belle, du moins c’est la description que l’on nous en fait. Ses traits n’ont rien d’avantageux et serait d’une banalité sans égal. Après avoir traversé une enfance difficile, Jane se lance dans la vie active.

A une époque comme la nôtre c’est dans le courant des choses, mais à cette époque-là, c’est un exploit et surtout la grande aventure. Elle rêve de nouveau et de choses excitante et fini par accepter un poste de Préceptrice pour une petite fille. Elle se retrouve donc dans une contre loin de la sienne à enseigner à une enfant dont elle ne connait pas le maitre. Enfin ça ne serait tardé…

La rencontre entre M. Rochester et Jane lance un nouvel essor au roman. C’est à ce moment qu’il commence réellement pour moi. On a du mal à de suite voir la romance. Déjà parce que le langage employé est très soutenue donc ceux qui ne sont pas habitués, ça risque de vous faire drôle. Moi personnellement, j’ai adoré, car les choses ne sont jamais aussi jolies dites que sous cette forme.

On arrive si bien à ressentir, émotions, sentiment, que ça en devient intriguant.

C’est un livre poignant et qui malgré son ancienneté, conserve encore toute sa splendeur.

Je conseille et reconseille et vous invite à partager votre expérience s’il y en a une

Je mets la note de 9/10 et il le vaut bien.

PS: bien entendu allez voir l’adaptation cinématographique qui date de 2011 je crois. Superbe !

 

Résumé :

Jane Eyre est pauvre, orpheline, pas très jolie. Pourtant, grâce à sa seule force de caractère, et sans faillir à ses principes, elle parviendra à faire sa place dans la société rigide de l’Angleterre victorienne et à trouver l’amour… Une héroïne qui surmonte les épreuves sans perdre foie en son avenir, une intrigue où se succède mystères et coups de théâtre, une passion amoureuse qui défie tous les obstacles : le plaisir de lire Jane Eyre est toujours aussi vif. Comme elle, on veut croire que rien n’est écrit d’avance et que la vie réserve des bonheurs imprévus

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s